Traitements péri-orbitaire

La peau des paupières est spécifique et elle a des caractéristiques propres:

Elle se situe dans une zone très mobile car les globes oculaires sont sans cesse en mouvement.

Elles sont donc soumises à des contraintes permanentes.

Le clignement des paupières et la contraction permanente du muscle orbitaire est responsable de l’apparition de ridules puis de rides.

La peau n’a pas de glande sébacée ; aussi elle se dessèche et se déshydrate très rapidement.

La déshydratation et la perte d’élasticité de cette zone en font une priorité dans les traitements qui doivent être précoces, et spécifiques.

Le vieillissement de la peau des paupières est souvent  plus rapide  à celui subi sur tout l’organisme . De même que pour tout vieillissement , il  existe une perte de l’élasticité par perte de collagène et de l’élastine. La peau devient moins épaisse , elle se flétrit et forme des ridules puis se relâche.

Les cernes ,  le traitement des paupières et l’aspect fatigué  sont une des demandes les plus fréquentes en médecine esthétique.

  • Le vieillissement péri -orbitaire souvent appelé plissé solaire ou rides du sourire ; elles correspondent à des rides d’expression: elles peuvent être gracieuses mais lorsqu’elles sont trop prononcées elles peuvent alourdir et donner un aspect très fatigué au visage . Le muscle orbitaire se contracte de manière incontrôlée Le traitement consiste à bloquer la formation des rides. Le traitement phare est l’injection de toxine botulique qui bloque la contraction de manière temporaire (durée quelques mois) ; l’injection doit être renouvelé dans un délai qui sera précisé par le médecin.
  • Paupière supérieure:

 Lors du vieillissement un excès de peau se forme et constitue un draper au dessus du globe oculaire plus ou              moins  régulier et plus ou moins important qui donne un aspect désavantageux et sans cesse  fatigué  et disgracieux. Le globe oculaire est fixe en taille , il ne change pas avec le temps mais la peau s’étend , elle est atone , manque d’élasticité  et se relâche.

  • Paupière inférieure : elle vieillit en se flétrissant , en se creusant ou en formant des poches. La peau peut être colorée (plutôt brune ) ou violacée.

Le traitement diffère selon le type de lésion:

  1. Le relâchement
  2. Les cernes
  3. Les poches
  4. La vallée des larmes  (environnement péri-orbitaire)
  •  le reclâchement :  la peau des paupières se relâche facilement , elle forme des plis qui ne disparaissement  pas. Le traitement fait appel à la re-tension cutanée. la technique idéale est le PLEXR; il est aussi possible d’agir sur le relâchement avec le laser le peeling et la radio fréquence.
  • Les cernes

 elles sont soit colorées soit creusées.

Cernes colorées:

Le côté bleu violet des cernes est en lien avec une diminution de la micro circulation .

Pour l’aspect violacé de la cerne , il faut traiter les troubles circulatoires qui sont fréquents avec le vieillissement ; il existe des crèmes et sérums qui peuvent aider à l’amélioration de l’aspect . Les drainages lymphatiques réalises par des professionnels formées à cette technique peuvent améliorer l’aspect.
Pour les cernes colorées  (ethniques la plupart du temps)le traitement consiste a utiliser des peelings dépigmentants . Le traitement est délicat.

Cernes creusées:

elles sont traitées par l’injection d’acide hyaluronique.

  • Les poches:

Elles sont souvent héréditaires.

Il existe les poches en lien avec la rétention d’eau (leur traitement rejoint celui des cernes violacées) et celles en lien avec la rétention de graisse dont le traitement ne peut être que chirurgical.

  •  la vallée des larmes :

La peau de la paupière est tendue et bien remplie à la naissance mais avec les années et le vieillissement , il existe un  relâchement cutané et un affaissement de la graisse du visage qui déshabite la zone palpébrale et descend sur la joue, créant   ainsi  la cerne et la vallée des larmes. Cette modification des volumes correspond à un autre type de vieillissement .

Il est possible d’injecter la cerne et la vallée des larmes par de l’ACIDE HYALURONIQUE spécifique à  cette zone

TRAITEMENTS PROPOSES:

INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE

Elle permet de bloquer les rides d’expression qui se forment autour des yeux et de traiter efficacement et rapidement le plissé solaire mais aussi les rides de la glabelles ou rides du lion.

Les injections se font sur des points précis et doivent être renouvelées au bout de quelques mois.

INJECTIONS D’ACIDE HYALURONIQUE

Elles permettent le comblement  et donc  le traitement des cernes creux; la technique nécessite doigté et prudence car elle est très délicate.

Le produit utilise est très fluide; il reste en place plusieurs années avant de s’évacuer.

Les cernes sont traitées selon leur aspect, leur coloration, leur perte de volume, et la présence ou non de poches qui conditionne le choix thérapeutique.

LE PLEXR ou BLEPHAROPLASTIE MEDICALE :

Concerne les paupières supérieures inférieures et rides péri orbitaires prononcées.
Il s’agit d’une  méthode innovante bien rodée,  sans chirurgie , non invasive non intrusive qui n’abime pas les tissus.

Il n’y a pas de saignement , pas de plaie et pas d’intrusion des tissus. les résultats sont durables.

Le mot PLEXR est la contraction du nom “plama éxérèse » : cette technique permet la vaporisation des tissus et ainsi la rétraction cutanée .

1 à 4 séances sont nécessaires,  espacées de un mois minimum.

La séance se déroule au cabinet du médecin  sous anesthésie locale par crème anesthésiante. elle dure environ 30 minutes.

L’effet ressenti est une sensation de brûlure .

Il existe une rougeur et un léger œdème le 1er jour , puis un œdème localisé des paupières plus important nécessitant une éviction sociale entre 2 et 3 jours, puis les croutes se forment ; elles tombent entre le 3è et le  7è jour.

L’apparition d’un œdème persistant quelques jours est tout à fait normale.

Une rougeur de la peau ou des traces de brûlures peuvent persister quelques jours voire quelques semaines mais elles peuvent être  maquillées facilement.

Pour prévenir tout risque de rebond pigmentaire il convient de faire une préparation avant la séance et de respecter une protection solaire efficace pendant les 4 semaines qui suivent .

Il est nécessaire d’attendre 28 jours avant de réaliser la prochaine séance. les résultats apparaissent au bout de quelques semaines .

Il existe des risques d’hyperpigmentation si il y a une exposition solaire .

Mais il s’agit d’une technique sans effet secondaire si les recommandations sont  bien suivies.

LES PEELINGS :

– Permettent  de traiter les troubles de la coloration cutanée foncée en agissant sur les troubles pigmentaires ; ce type de peeling nécessite un protocole très précis et un suivi rigoureux. les cernes ethniques peuvent être améliorées  par ce type de traitement.

– Permet de traiter l’aspect fripé de la peau , ils stimulent la régénération cutanée et permettent une dermabrasion superficielle en effaçant les irrégularitées et formant une re-tension cutanée.

LE LASER et RF:

Permet de raffermir et diminuer la profondeur des rides en stimulant le collagène et en formant des puits de régénération (laser fractionnel).

Le traitement peut amener une re-tension cutanée intéressante. Le traitement permet la stimulation collagénique et l’amélioration de l’état cutané.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils